Retour à tous les articles

Orchestre de Plastique au collège Jean Moulin

Lechapus propose de fabriquer collectivement de la musique électronique à partir de déchets plastiques (emballages, bouteilles, élastique, gobelets, pailles…) et à l’aide d’un instrument de musique électronique, le sampler Roland RC 505. Tout nouvellement duo, Tim a rejoint Ben, avec ses instruments (guitare, clarinette…) fabriqués à partir de matières valorisées. Expérience de fabrication partagée car chaque collégien.ne fabrique sa clarinette durant ces ateliers.

Cette proposition d’action culturelle mêlant créativité, écologie, bidouillages et MAO, s’empare poétiquement d’un enjeu contemporain, avec pour objectifs d’exercer un regard artistique sur la gestion des déchets par la pratique politico-poétique du détournement, tout en découvrant une approche de la musique électronique.

Ce projet rejoint le travail réalisé tout au long de l’année par ces 2 classes autour du 0 déchet et du recyclage. Durant 10h, la 6ème SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) et les collégiens du dispositif ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) travailleront à la composition d’un morceau, en vue d’un enregistrement au VIP (ou au collège de façon aménagée selon la situation sanitaire).

Pour découvrir l’univers de Lechapus et leur 1er clip, “Chantal!”

Ce projet est fortement soumis à la situation sanitaire et pourra être aménagé et adapté tout au long de sa réalisation. Merci aux équipes pédagogiques qui font le maximun pour maintenir ces actions.

Action proposée dans le cadre du conventionnement avec le Conseil Départemental de la Loire-Atlantique et du dispositif Grandir avec la culture. L’objectif est de sensibiliser les collégien·nes à l’art sous toutes ses formes en leur permettant de participer à des projets avec des artistes du territoire.

Les 16 et 17 novembre (1er et 2èmeateliers)

Le 1 er jour à été consacré à la fabrication d’une clarinette, en plastique de récupération pour certains éléments. Avant de commencer et pour présenter leur univers, Tim et Ben ont joué le morceau “Nouvelles frontières”.

La seconde journée, comme la première, a commencé par un moment musical avec la découverte d’un autre titre de Lechapus, “Beat cheap”.

Puis s’est poursuivi tout au long des ateliers avec un travail sur les mots (champs lexical de la pollution, création de rimes en utilisant les mots collectés…) à partir d’images de la pollution dans le monde, de travaux de revalorisation de la matière par des artistes (Ex : Veronika Richterová) pour finir par un jeu de cadavre exquis.

Ben a proposé des massages sonores, moment au sol mêlant calme et imagination. Il fallait découvrir à partir de quels objets, matières ou procédés les bruits étaient réalisés.

Les classes ont re visionné le clip de Suzane, « Il est où le SAV ? ». Morceau qu’ils avaient travaillé en cours de musique.

Les séances se sont clôturées par le visionnage du 1erclip, Chantal, sorti la veille, de Lechapus !

 

Les 30 novembre et 1er décembre (3 et 4èmeateliers)

Le duo a accueilli les élèves et ponctué ces nouveaux ateliers en musique avec 2 nouveaux morceaux. Puis les élèves ont découvert d’autres instruments construits et joués par Tim. Ce dernier leur à expliquer le concept de « musique verte » consistant à fabriquer des instruments à partir de matières naturelles ou valorisées (plus récent).

Cet atelier a été consacré à la réalisation d’une banque de sons avec l’enregistrement, instrument par instrument pour créer l’ambiance sonore du morceau.

Puis pour clôturer cette première journée, visionnage d’un extrait de « Système K ». Ce documentaire, tourné à Kinshasa, montre une scène artistique contemporaine qui crée à partir de rien, entre colère et rêve au milieu du chaos social et politique. Avec kokoko ! (collectif réunissant un producteur français et des musiciens influents de la ville) pour la bande son, projet qui a joué en 2018 au festival Les Escales. S’en est suivi d’un moment d’échanges autour des similitudes avec le projet réalisé en classe.

Pour cette deuxième journée, toujours le rituel de découverte d’un nouveau morceau du répertoire de Lechapus suivi d’un échange pour débuter l’atelier.

Cette séance était plus axée sur le travail autour du texte : de sa finalisation avec les mots trouvés lors des précédentes séances et avec des exercices de diction. Les classes ont travaillé aussi autour du livre “Vacances à poubelle plage” de Elisabeth Brami et Bernard Jeunet.

Après ce moment demandant beaucoup de concentration, petite pause musicale et de découvertes ! Avec un nouvel extrait du documentaire “Système K” mais aussi du travail  artistique autour des masques à partir de matériaux de récupération de Romuald Hazoumè.

La séance s’est clôturée par l’enregistrement d’une démo pour préparer et pouvoir répéter en classe, avant la dernière séance au VIP. 

 

25 janvier 2021 (5ème atelier)

Les élèves, Ben et Tim accompagnés de Joris (animateur au studios de répétitions) enregistreront leurs morceaux au VIP (ou en classe selon la situation sanitaire).