Retour à tous les articles

Projet hip hop au collège Jean Moulin#2

Une classe de 3ème a mené un projet hip hop sur l’année. Imaginé sous forme d’un parcours (ateliers, conférences, visite du VIP) en complémentarité du travail réalisé en classe et avec pour but une restitution sur la scène du VIP devant les familles.

Ce projet pluridisciplinaire est porté par Gwendolina BONNET (enseignante de musique) pour création de la musique (MAO) et ateliers d’écriture des textes et Lois JAN (prof d’EPS) pour l’élaboration et travail de la chorégraphie. Ils sont entourés de : Emmanuel BARRE (histoire géographie) qui proposera un travail sur l’architecture, la géographie, l’histoire au travers de textes de rap, de Marine CROIZIÉ (anglais) pour l’écriture et le chant, et de Ronan CHERDEL (mathématiques) qui abordera le principe de projection et de géométrie avec la création d’une vidéo qui sera projetée en fond (mise en scène).

 

Pour la partie création musicale, c’est au rappeur (et danseur) Da Rhida Le Tyrolien que nous l’avons confié.

Présentation de Da Rhida Le Thyrolien

C’est en 1997 que “Da Rhida le Tyrolien” fait ses débuts. Tout d’abord attiré par le Bboying (breakdance) puis très vite il commence à écrire des textes de rap avec ses potes bourguignons. Depuis et après 2 albums collectifs, s’enchaine la fondation d’un groupe de danse “Breakfast crew”, un voyage aux Etats unis et l’intégration au groupe New yorkais “Supreme Beings”, sa rencontre dans le Bronx avec “KLP Krew”, un retour sur scène avec le collectif bourguignon “Bourguidown »… Puis son intégration au sein de “KLP” avec laquelle il voyage, apprend beaucoup,  fait des shows, des battles, organise des événement marque une autre étape.

Fin 2017, Da Rhida” sent que l’album pourra se réaliser, petit à petit et avec une conviction certaine et sans se précipiter. Le processus est en cours et nom de l’album coule de source, ça sera “La Tortue” ; C’est la sagesse, c’est apprécier le temps qui passe, c’est porter fièrement les entailles de son parcours sur sa carapace, c’est le savoir ancestral que l’on partage au monde. “La Tortue” c’est la couleur verte, la couleur de la découverte.

Courant 2020, grâce au soutien de ses proches et via une campagne Ulule, l’album peut être pressé ! “La Tortue” est authentique, c’est un album de vrai rap. Il représente plus de 20 ans d’évolution et est fidèle à la personne et aux valeurs de “Da Rhida”, c’est sa vision qu’il porte sur le monde. « La Tortue » c’est l’art de la rime imagée et du flow flexible comme le plexi, c’est un album fait de questionnement, de travail, de rage et d’amour.

Pour découvrir son univers et son travail!

 

Da Rhida le tyrolien

 

 

du 15 novembre au 16 décembre 2021

Durant 4 ateliers (12h), les collégien.nes ont travaillé à la création et l’interprétation d’un morceau de rap.

Les élèves ont découvert l’histoire et le contexte du hip hop, échangé ce qu’il représente pour eux (danse, danse de la rue, street art, underground, musique, rythmique, la prod’, breakdance, freeze, instrumentale…), son vocabulaire (m(aitre de) c(érémonie), sampling, …). Écouter des sons, des sample (ex : Dr Dre qui reprend Aznavour IAM/Yusef Lateef), questionnement sur les artistes/albums écoutés dans la semaine, découverte du répertoire de Rhida qui a joué plusieurs de ses morceaux en classe, expliquer la construction et le texte de « Netsuko »…

Puis avoir écouté et choisi collectivement l’intru(mentation) sur laquelle les collégien.nes raperont, place à la partie “écriture”. Les élèves ont travaillé à partir d’un gimic (“Un je prends le micro/Deux je pose mes mots/Trois, tu bouges ta tête et tu kiffes sur le tempo/quatre n’ai pas peur, t’inquiètes ça va le faire/on contrôle l’affaire, cinq, lève la main en l’air”), autour du champ lexical du temps (thématique du morceau), ont écris de façon individuelle et collective par petits groupes. Enfin exercices pour caler son texte sur l’instru, « backer » puis dernières répétitions individuelles avant leur venue au VIP.

L’enregistrement du morceau s’est déroulé lors de la dernière session le 16 décembre dernier, avec Joris, animateur aux studios de répétition du VIP.

 

 

Pour écouter le résultat final c’est ici!

 

 

Du 17 novembre 2021 au 2 février 2022

En parallèle les élèves ont été initié à la danse hip hop avec des ateliers animés par Julie et Jay B de la Cie S. Au programme tous les mercredis matin durant 9 semaines, présentation  de la danse hip hop, découverte des figures emblématiques (coffee grinder, hélicoptère, compas, money, zulu spin en boucle, indian step,kick, hook…) puis travail chorégraphique autour de 2 tableaux imaginés par Julie et Jérôme.

 

Playlist des séances : Fantasy de Miles Davis ft Easy Mo Bee, De la soul (all good), Baron Retif & Conception Perez (The Crave), Flume et Chet Faker (Drop the game), Chet Faker (No Diggity), Nightmare On Wax (Passion), Michel Legrand (arrivée des camionneurs), James Brown (The Boss), Bruce Springsteen (State Trooper), Sunshine Anderson (Heard it all before), J Rawls (Great live caper, Salute), Youssoupha (Menace de mort), Outerspace & Sadat (Top shelf)…

 

 

 

3 mars 2022

Les élèves ont investit le plateau du VIP dès l’après midi pour un dernier filage lors d’une restitution en présence des familles. Ce moment a fait l’objet d’une captation vidéo. Rhida a joué quelques morceaux de son album La tortue, sorti au printemps, pour clôturer cette soirée.

@Paul Pascal/Département de Loire-Atlantique

7 avril 2022

Au printemps 2022, Chilly Jay a abordé le contexte historique et politique du rap, des débuts dans les ghettos jusqu’à l’influence des rappeurs sur la mode : de la ré-appropriation des codes en passant par le processus de création d’un morceau, découverte du sampling …

 

 

 

Action proposée dans le cadre du conventionnement avec le Conseil Départemental de la Loire-Atlantique et du dispositif Grandir avec la culture. L’objectif est de sensibiliser les collégien·nes à l’art sous toutes ses formes en leur permettant de participer à des projets avec des artistes du territoire.

Ce projet est fortement soumis à la situation sanitaire, merci aux équipes pédagogiques et artistes qui font le maximun pour maintenir ces actions.