15 nov.
2018
21h
mezzanine

L’histoire du rap français à travers ses collectifs.

conférence

L’idée de cette conférence n’est pas de revenir une énième fois sur les débuts du hip-hop en France, mais de mettre en avant son aspect « communautaire ». Dès l’origine, le rap a en effet permis l’émergence de différents collectifs – regroupant de cinq à une petite vingtaine d’individualités -, tous plus singuliers et ambitieux les uns que les autres : d’ATK à la Mafia K’1 Fry, de IV My People au Secteur Ä, en passant par Time Bomb, Beat 2 Boul, L’Animalerie ou l’Entourage. En 1h30, cette conférence dresse ainsi l’histoire et le portrait humain de dix collectifs tout en permettant de comprendre l’évolution du rap, son mode de fonctionnement, ses figures les plus emblématiques, ses enclaves géographiques et ses multiples déclinaisons.
Maxime Delcourt est journaliste musical et culturel (Les Inrockuptibles, Vice…). Il est également l’auteur de « Il y a des années où l’on a envie de ne rien faire. Chansons  expérimentales – 1967-1981 », « Free jazz » et « 2PAC, me against the world » publiés aux éditions Le Mot et le Reste.