18 déc.
2020
21h00
Salle

PONGO

musique du monde

Le concert du 18 décembre est annulé. Vous pouvez vous faire rembourser ici.

La deuxième moitié des années 00 a vu débarquer l’ouragan kuduro sur les ondes et sur les scènes. Mélange de sonorité angolaises, électronique et hip hop, ce mouvement a replacé Lisbonne sur la carte des musiques urbaines.  Après un passage au sein de Buraka Som Sistema, LE groupe emblématique du kuduro, la jeune Pongo décide de voler de ses propres ailes. Tissant des liens très forts avec la France (un concert remarqué aux Transmusicales de Rennes) elle s’entoure de la fine fleure des producteurs français (20Syl, Raphaël D’Hervez, Florent Livet…). Mais c’est sur scène que celle qui a grandit entre Luanda et Lisbonne prend toute sa dimension. Chanteuse, danseuse, Pongo irradie d’une énergie folle.

 

 

1ère partie sous-réserve :

Joyeux mélange piloté par le réunionnais Bastien Picot, Aurus est un véritable ovni musical et visuel. L’excentricité des costumes colle à l’audace de la musique. On y reconnaît des sonorités soul, folk, pop mais aussi électroniques ou maloya. Bastien Picot poursuit les expérimentations vocales et stylistiques qu’il avait initié avec les 3SomeSisters (que l’on avait pu voir en tournée au côté de Yael Naim). Les concerts d’Aurus tendent à la performance, laissant les spectateurs extatiques, touchés par la grâce.

Autres concerts à découvrir ce trimestre